Recevez chaque lundi la newsletter

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Cette semaine, je vais m’intéresser de plus près aux différentes manières dont dispose le Community Manager pour booster les ventes de produits/services de sa marque.

Dans un premier temps, j’analyserai les méthodes de promotion de vos produits/services par le contenu.

Ensuite, je vous proposerai des exemples d’applications intégrées aux pages Facebook destinées à générer des ventes.

Enfin, dans un troisième et dernier temps, je m’interesserai aux différences d’usages entre Facebook et Twitter dans cette recherche d’accélération des ventes.

1) Par le contenu

Votre page Facebook est un espace privilégié pour mettre en avant vos produits. Par l’utilisation du storytelling, vous pourrez promouvoir chacun d’entre eux dans une quête de recherche de notoriété, mais aussi d’augmentation des ventes.

Dans cette première partie, je vais m’intéresser aux trois principaux leviers pouvant vous permettre de booster vos ventes par le contenu sur votre page Facebook.

A) La mise en avant « classique »

BlackBerry

Afin de promouvoir son application « Fort Boyard », la marque de téléphone publie un statut comprenant :

– une accroche type storytelling
– une promotion de l’existence de l’application + le lien redirigeant vers le store
– une image illustrant l’application

Ce n’est pas tout le catalogue qui est mis en avant, mais bien une seule application à destination d’une cible précise (détenteur de smartphone BlackBerry) et relativement Grand Public (Fort Boyard disposant d’une notoriété nationale).

Orange

Dans l’objectif de mettre en avant  l’arrivée de la 4G chez l’opérateur historique, un comparateur de couverture des villes où cette nouvelle technologie est présente est publié.

On arrive alors, après avoir cliqué sur le lien proposé, sur une page comparative entre Orange, SFR et Bouygues Telecom. (Voir ci-dessous).

L’opérateur ne s’est donc pas contenté d’annoncer l’arrivée de la 4G, mais d’asseoir aussi sa légitimité sur ce marché par des preuves concrètes et tangibles.

Cette initiative rappelle le site Quiestlemoinscher.com, mis en ligne par la chaine de magasins E.Leclerc.

B) Les offres spéciales

Dans cette partie, nous observerons la mise en avant d’offres dites « spéciales » car n’étant valables que sur une durée limitée.

Cdiscount.com

Surfer sur l’actualité et proposer des offres spéciales n’est pas incompatible. C’est même parfois une très bonne opportunité pour « pusher » un produit.

Et c’est ce qu’a fait Cdiscount.com, par la mise en avant d’un aspirateur robot dans l’esprit d’un « nettoyage de printemps ».

Accompagnée d’une petite touche d’humour, vous pourrez mettre ainsi toutes les chances de votre côté.

Et pour le coup, la réduction est substantielle car elle se rapproche des -50%.

SFR

La particularité d’une publication sur Facebook est son aspect éphémère. Selon certaines études, un post atteindrait sa pleine exposition au bout de 2 heures, puis déclinerait très fortement ensuite.

De part ce constat, la mise en place de ventes « flash » permettent de pousser un produit si possible lors de vos meilleurs audiences. (Voir un de mes anciens articles sur le sujet : Déterminer les meilleures heures pour publier sur Facebook et Twitter)

Et si ce bon plan ne vous intéresse pas, une porte de sortie existe : il est possible de s’inscrire pour être au courant des derniers bons plans par SMS.

C) Les codes promo

Dans cette troisième partie, nous allons nous intéresser à l’utilisation de codes promotionnels directement intégrés aux publications sur Facebook.

Kiabi

La marque de vêtements propose un bon de réduction directement sur sa page, sous la forme d’une publication. (voir ci-dessous)

Que ce soit en magasin ou sur le site e-commerce, la marque propose aux internautes de bénéficier de promos exclusivement réservées aux détenteurs de la carte Kiabi OU en tapant le code promo s’y rattachant.

Sur le fond, cette publication sert de rappel des privilèges accordés par la marque aux détenteurs de la carte.

Alloresto.fr

Par l’apport de code promo à durée très limitée (valable pendant une journée seulement), l’entreprise recherche à déclencher chez l’internaute un processus de décision d’achat rapide, par l’argument du doublement des points de fidélité. (Voir ci-dessous)

2) Par des applications

Dans cette deuxième partie, nous allons nous intéresser aux méthodes vous permettant de vendre sur Facebook, que ce soit par une application jeu-concours, F-commerce ou couponing.

Norauto

Par une application jeu-concours, la marque de réparation automobile propose à ses fans de remporter 1 500 euros en bons d’achat. Elle ne fait pas gagner de lots étrangers à la marque.

Cette récompense peut s’avérer pertinente dans la mesure où cela permettra de jouer sur deux tableaux :

– rendre des personnes heureuses grâce à Norauto (image positive)
– faire découvrir l’espace d’achat de la marque, et pourquoi pas enclencher un processus de fidélisation

Wrung Division

La marque de vêtements propose sur sa page Facebook une boutique de F-commerce, c’est-à-dire que vous pouvez directement consulter certains de ses produits via un onglet dédié.

La présentation des produits se présente sous la forme d’un catalogue disposant de plusieurs rubriques : Accueil, Blousons, Top, Acessoires, etc…

Dans ce cadre, vous vous donnez un relai supplémentaire de visibilité pour vos produits, et redirigez les internautes vers votre site corporate le cas échéant.

Chupa Chups

Il y a quelques semaines de cela, Chupa Chups permettait aux internautes de profiter de bons de réduction immédiats directement depuis la page Facebook.

Par l’intermédiaire d’une application de couponing, chaque internaute fan disposait de la possibilité d’imprimer ce bon, et de le faire valoir pour un achat ultérieur.

3) Les différences d’usages entre Facebook et Twitter

Dans cette troisième partie, je vais m’intéresser aux nuances de relai des promotions entre Facebook et Twitter.

En effet, l’affichage et la périodicité des tweets étant différents des publications Facebook, il est important de savoir quelles sont les méthodes les plus pertinentes pour optimiser ses actions de communication sur les offres spéciales, promotions, etc…

Dell

Dell dispose d’un compte dédié pour la communication d’offres spéciales et promotions sur ses produits remis à neuf (refurbished).

Pour vous démontrer le succès de cette démarche, je vous propose d’analyser les chiffres :

– 1 500 000 followers pour le compte @DellOutlet
– 65 000 followers pour le compte @Dell

Au niveau de la diffusion de l’information, le compte @DellOutlet diffuse un ou deux tweets par jour de promotions/offres spéciales.

L’avantage de ce compte réside dans les raisons claires et définies de son existence : les internautes obtiendront sur leur Timeline Twitter des réductions et uniquement des réductions, sans contenu corporate pouvant ne pas les intéresser. Place à l’essentiel.

Il serait difficilement concevable pour une marque de disposer d’une page Facebook où des informations similaires seraient publiées.

Air France

La compagnie aérienne française ne dispose pas d’un compte dédié aux promotions, mais intègre celles-ci au flux de tweets du compte.

Les internautes sont donc au courant dès qu’il est interessant financièrement d’acheter un billet pour telle ou telle destination.

Gameloft France

Dans le même esprit, Gameloft promeut ses offres spéciales sur son compte Twitter, par un message court et facilement retweetable par ses followers.

Conclusion

Par l’analyse de ces différents exemples, on observe qu’il existe plusieurs méthodes pour inciter l’internaute à l’achat.

Que ce soit par une simple mise en avant ou par des promotions/offres spéciales, vous avez la possibilité de vous servir des vos espaces sociaux pour générer des ventes supplémentaires.

Certaines entreprises comme Dell ont même décidé de réserver des canaux (DellOutlet) pour capter un nombre de followers plus important, que si celui-ci intégrait des promotions sur son compte corporate.

N’oubliez pas que les internautes sont très friands de ce type de nouvelles, alors pourquoi s’en priver ?

 

Clément Pellerin – Community Manager Freelance & Formateur réseaux sociaux

Recevez chaque lundi la newsletter

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 
Written by Clément Pellerin