[Ils se sont lancés sur les réseaux sociaux] Episode 5 : les agences immobilières

Afin de comprendre les problématiques rencontrées par les entrepreneurs sur les médias sociaux, j’ai décidé de consacrer une rubrique complète au décryptage de ces nouveaux outils par secteur d’activité.

Vous pouvez retrouver les quatre premiers épisodes de cette série ici :

Episode 1 : l’hôtellerie
Episode 2 : l’e-commerce
Episode 3 : les professions libérales
Episode 4 : les organisations non gouvernementales

Aujourd’hui, je vais m’intéresser de plus près au secteur immobilier, et plus particulièrement aux agences immobilières.

Problématiques du secteur

L’objectif d’une agence immobilière est d’attirer l’attention de plusieurs types de clients :

- Les locataires / propriétaires
- Les acquéreurs de biens
- Les vendeurs de biens

Ces personnes ont toutes des problématiques différentes. L’agence se doit donc d’avoir une approche dédiée à chacunes de ces catégories de clients.

Lorsqu’il s’agit de louer où d’acheter, les réflexes ne sont pas les mêmes dans le processus de recherche d’informations. La recherche d’un bien immobilier est très engageante pour une personne, et celle-ci se voudra exigeante dans son choix en comparant l’ensemble des propositions.

Parmi toutes les agences immobilières présentes sur le réseau français, comment l’internaute peut-il décider de faire à confiance à une plutôt qu’une autre ? Comment unifier sa communication en sachant que ses cibles ont des intérêts différents, voire contradictoires ?

Tout le long de cet article, je vais tenter décrypter les usages actuels des agences immobilières des médias sociaux, afin de mettre en lumière les leviers de notoriété/branding.

Les agences immobilières sur les médias sociaux

Sur Facebook

1) Une mise en page soignée

Une page esthétique se caractérise par un bandeau de couverture et une photo de profil aux couleurs de la marque, respectant les guidelines imposées par Facebook. (Notamment la règle des 20% de texte maximum pour la cover)

Il est aussi important de remplir toutes les informations de l’à propos de la page :

- votre numéro de téléphone
- les horaires d’ouverture
- le lieu de votre établissement
- votre description
- votre site internet
- Etc…

L’ajout d’onglets tels que « Contact » ou « Nos annonces » (voir copie d’écran ci-dessus), permet de faciliter le chemin de l’internaute pour prendre contact.

2) La publication d’annonces

Publier les annonces de votre catalogue permet de promouvoir vos biens et de détecter des prospects, par la réponse aux commentaires/questions d’internautes.

3) Mise à disposition d’applications

Comme nous l’avons vu plus haut, il est possible d’intégrer des onglets sur votre page Facebook. Alors, vous pouvez, à l’instar d’Era Immobilier (copie d’écran ci-dessous), proposer la liste des agences de votre franchise ou la liste des biens de votre catalogue.

4) Relai d’informations à valeur ajoutée

Au-delà de publier des annonces d’appartements/maisons, vous pouvez aussi partager des contenus à forte valeur ajoutée, issues de votre blog ou de sites d’actualité immobilière.

Les internautes seront heureux de pouvoir obtenir de l’information intéressante et utile pour une future acquisition/location grâce à vous.

5) Animation & génération d’engagement

Dans un objectif d’animation et de génération d’engagement, certains contenus « funs » ou d’actualité peuvent interpeller vos fans.

Dans l’exemple ci-dessous, l’agence Honesty propose d’observer des photos de la maison d’un acteur célèbre (Larry Hagman de Dallas).

6) Jeux-concours

A l’instar d’Era Immobilier, vous pouvez organiser des jeux-concours sur votre fan page afin d’organiser une campagne de recrutement de fans Facebook.

Plusieurs mécaniques seront alors possibles :

- Loteries
- Instants gagnants,
- Jeux-concours photo/texte/vidéo
- Quizz
- Etc…

7) Recrutement & recherche de franchisés

Dans le cadre d’une démarche de développement de la Marque Employeur ou dans la recherche de franchisés, la personnalisation de votre page Facebook est une option.

Vous pourrez alors ajuster votre bandeau de couverture ou réaliser différentes actions de promotion via les publications de votre page.

Exemple Century 21 ci-dessous :

Sur Twitter

1) Expliquer les raisons de l’existence du compte

La bio du compte Twitter est capitale pour faire comprendre à l’internaute les raisons de l’existence du compte de votre marque :

- Quels types d’informations vais-je y retrouver ?
- Où-êtes vous situé ?
- Quel est votre positionnement (grand public, luxe,etc…) ?

2) Publication d’annonces

Vous pourrez alors vous servir de votre compte Twitter pour publier les différentes annonces comprises dans votre catalogue.

En amont, il sera capital d’expliquer dans la bio de votre compte si vous ne diffuserez que des annonces, des news marchés, etc… Il ne faut pas créer de sentiment déceptif chez le follower.

3) Apport de contenus à forte valeur ajoutée

Au-delà de promouvoir vos annonces, vous pouvez également apporter de l’information « conseil » à vos followers.

Cette curation permettra de guider les internautes dans leur potentielle recherche de location/vente/achat d’un bien.

Si ces informations sont utiles et pertinentes, vous pourrez devenir une des références des comptes Twitter immobilier, ce qui crédibilisera votre positionnement.

Sur Google +

1) Une mise en page soignée

A l’instar d’une page Facebook, la personnalisation d’une page Google + permet de comprendre en un instant  qui est le propriétaire, ainsi que les services proposés.

Veillez à disposer :

- d’un bandeau de couverture
- d’une photo de profil
- d’informations de profil complètes et à jour

 2) L’apport de contenus à forte valeur ajoutée

Profitez de votre page G+ pour apporter des informations sur votre coeur de métier et sensibilisez les internautes au marché, aux bonnes astuces pour choisir son logement, etc…

Sur le blog

Démonstration de l’expertise de l’agence

Disposer d’un blog lorsque l’on est une agence immobilière est une formidable opportunité de pouvoir démontrer son expertise et ses connaissances sur le marché de l’immobilier en général, ou sur un quartier donné.

L’objectif est de créer du contenu suffisamment pertinent et bien référencé par Google pour que les internautes en recherche d’informations prennent contact avec vous, car l’information apportée leur semblait utile et pertinente.

Conclusion

Par l’écriture de cet article, j’ai tenté de retracer l’ensemble des actions qu’une agence immobilière peut mettre en place sur les réseaux sociaux.

Après avoir établi les raisons de votre présence (notoriété, expertise, vente), vous devrez ensuite réfléchir au contenu que vous allez apporter à vos followers.

En période de recherche d’un bien immobilier, les internautes sont très friands de bons conseils que vous pourriez leur apporter, surtout pour de jeunes gens réalisant leurs premières actions. Celles-ci sont aussi très enclins à être présentes sur des réseaux tels que Facebook ou Twitter.

Alors, pourquoi s’en priver ?

Clément Pellerin – Community Manager Freelance & Formateur réseaux sociaux

  • vidal

    C’est vrai que maintenant une agence immobilière doit avoir, obligatoirement un compte sur au moins 1 réseau social carc ses clients ou futur clients sont déjà déçus. Mais le problème qui se pose, c’est que les membres sur ces gros réseaux sociaux ne sont pas vraiment là pour réaliser une transaction, mais pour discuter. Alors Le mieux pour les agences c’est d’être aussi présent sur un réseau social immobilier comme http://www.third.fr, car ce sont des vrais clients, les membres sont dans une optique de réaliser une transaction à tout moment. Ainsi il permettront de partager, de communiquer et de mettre toutes leurs annonces en ligne.