[Ils se sont lancés sur les réseaux sociaux] Episode 9 : les fleuristes

Afin de comprendre les problématiques rencontrées par les entrepreneurs sur les médias sociaux, j’ai décidé de consacrer une rubrique complète au décryptage de ces nouveaux outils par secteur d’activité.

Vous pouvez retrouver les huit premiers épisodes de cette série ici :

Episode 1 : l’hôtellerie
Episode 2 : l’e-commerce
Episode 3 : les professions libérales
Episode 4 : les organisations non gouvernementales
Episode 5 : les agences immobilières
Episode 6 : les bars et restaurants
Episode 7 : les instituts de beautés et spas
Episode 8 : les parfumeries

Cette fois-ci, je vais m’intéresser de plus près à la communication social-média des fleuristes.

Problématiques du secteur

L’objectif d’un fleuriste est de vendre un maximum de compositions et de bouquets auprès de sa clientèle. Pour arriver à atteindre cet objectif, le commerçant devra démontrer la valeur ajoutée des services proposés aux clients.

En effet, dans un secteur ultra-concurrentiel tel que le marché floral, comment ces boutiques physiques peuvent-elles faire la différence ?

Comment persuader un individu de passer par un fleuriste plutôt qu’un autre ? Comment fidéliser sa clientèle lorsque celle-ci est déjà venue acheter des fleurs en magasins ?

Domaine où l’évènementiel est prépondérant (mariages, enterrement, fêtes des mères, etc…), il est capital d’apparaître comme la meilleure des solutions lorsque la personne prendra la décision de venir vous acheter des fleurs.

Sur quels critères le consommateur fera t-il son choix ?

- le prix
- la qualité & originalité des produits
- l’accueil & l’atmosphère générale de la boutique
- la proximité

Les médias sociaux permettent de mettre en valeur un commerce afin d’atteindre des objectifs marketing distincts mais complémentaires :

1) Génération de ventes supplémentaires
2) Génération de trafic en local
3) Développement de la notoriété de l’enseigne
4) Gestion de la relation client

Nous allons voir tout le long de cet article comment certains fleuristes ont déjà bien compris l’intérêt d’utiliser les médias sociaux pour fidéliser et garder le contact avec leur clientèle, afin d’augmenter à termes, leur chiffre d’affaires.

1) Génération de ventes supplémentaires

Lorsque les fleuristes disposent d’une page Facebook, ils ont la possibilité de pouvoir mettre en avant des opérations spéciales ou des promotions/réductions dont les internautes n’auraient pas été informés autrement.

Facebook étant un lieu de connexion de plus en plus fréquent pour les français, les informer de vos différentes actions promotionnelles peut constituer une raison de venir chez vous plutôt que chez l’un de vos concurrents.

- Exemple Couleurs Nature – Artisan fleuriste

Dans cet exemple, le fleuriste propose une offre spéciale à l’ensemble de sa communauté sous la forme d’une réduction s’appliquant dès la publication du statut Facebook, et pour une durée limitée.

De ce fait, l’internaute comprend instantanément l’intérêt de se rendre pendant la période définie chez ce fleuriste en particulier.

Facebook est d’autant plus pertinent à être utilisé du fait des usages du réseau social, où le visuel (photo) permet de bien se rendre compte de la beauté (ou non) du produit proposé.

- Exemple Paris Fleuri

Dans le même esprit, c’est le fleuriste « Paris Fleuri » qui propose sur sa page Facebook différents types d’offres spéciales à destination de sa clientèle.

En effet, on remarque sur la copie d’écran ci-dessous que l’achat de 3 rosiers est désormais plus avantageux financièrement qu’avant.

En une seule publication, le fleuriste peut donc donner cette information à ses clients, et susciter l’intérêt de venir acheter de nouveaux rosiers.

Parce que la fidélisation peut/doit se faire à tous les niveaux, certains fleuristes comme « Paris Fleuri » proposent des cartes de fidélité, et le font savoir sur leurs différents espaces sociaux.

- Exemple Agence de stylisme floral Vertumne

Mêlant génération de trafic en local et génération de ventes supplémentaires, l’agence Vertumne propose depuis sa page Facebook une session nommée « Happy Hour… Happy Flowers… ».

Pendant cet évènement qui revient de façon régulière du jeudi au samedi, l’agence donne une bonne raison aux clients de venir profiter d’un moment particulier avec les salariés de la boutique.

Parce que l’agence communique régulièrement sur cet évènement, cela lui permet de générer des ventes supplémentaires dans un contexte particulier, et donne une vraie raison à de potentiels clients de venir concevoir son propre « Happy bouquet » en 15 minutes.

2) Génération de trafic en local

Dans cette deuxième partie, je vais m’intéresser aux différentes méthodes de génération de trafic en local pratiquées par les fleuristes, via leur page Facebook.

Ces démarches ont pour objectif de donner une raison à l’internaute de se rendre dans le commerce à l’occasion d’un évènement particulier.

Vous pouvez alors continuer à développer la notoriété de votre enseigne par ce biais.

- Exemple Fleurs d’avenir

Dans cet exemple, le fleuriste nommé « Au sabot de Vénus » propose à ses fans de retrouver son équipe lors de la brocante organisée dans la ville.

Le commerce saisit alors l’occasion de l’évènement organisé à l’échelle de la ville pour donner une raison à l’internaute de lui rendre visite, et promouvoir ses produits par la même occasion.

Comment aurait-on pu savoir que ce commerce serait présent lors de cette brocante s’il ne l’avait pas mentionné depuis sa page Facebook ?

- Exemple Fleurs de Prestige

Dans un autre contexte, le fleuriste « Fleurs de Prestige » propose régulièrement sur sa page Facebook d’assister à des expositions organisées par le commerce.

Comme nous le voyons ci-dessous, l’enseigne invite toute sa communauté à prendre part à l’exposition « Mariage » organisée pendant le mois de Mars 2013.

Au-delà de publier un simple statut, le commerce organise également un évènement Facebook pour donner la possibilité aux fans de s’inscrire, comme nous pouvons le voir sur la copie d’écran ci-dessous :

- Exemple Paris Fleuri

Dans le même esprit, le fleuriste « Paris Fleuri » propose à l’ensemble de sa communauté mais pas que, de pouvoir venir à un évènement se nommant « Chignons, fleurs & douceurs… » organisé par une société se nommant « Belle des champs ».

On remarque alors que le fleuriste dispose d’un partenariat avec un coiffeur et une cuisinière pour organiser un concept original, où les participants peuvent alors profiter d’un moment unique.

A cette occasion, le fleuriste pourra rencontrer ses clients, mais également d’autres personnes étant venues car connaissant la cuisinière ou le coiffeur.

Cet échange de bons procédés permettra alors à chaque organisateur de pouvoir détecter de potentiels nouveaux clients.

3) Développement de la notoriété de l’enseigne

Si vous détenez une page Facebook pour votre commerce floral, vous pourrez naturellement mettre en avant toutes vos dernières productions à la vue de potentiels clients.

En effet, au-delà de vous différencier par les prix, la clientèle recherchera des produits de bonne qualité et disposant d’un certain esthétisme.

Dans le cadre d’organisation de cérémonies, il sera bien évidemment important de mettre en avant le fait que vous « avez les reins » suffisamment solides pour répondre à une telle demande.

Certains commerces l’ont bien compris et savent particulièrement le mettre en avant par l’intérmédiaire de retours sur évènements, comme nous allons le voir dans la suite de cet article.

A) Promotion du catalogue de produits

- Exemple Au Sabot de Vénus

Vous disposez d’un catalogue de produits très large et varié ? Pourquoi ne pas le montrer à l’ensemble de vos fans par l’intermédiaire d’albums photo Facebook ?

C’est ce que fait régulièrement le fleuriste « Au Sabot de Vénus » comme nous pouvons le voir ci-dessous :

- Exemple Florever

Votre équipe est perpétuellement en train de produire de nouvelles créations florales ? Pourquoi ne pas en informer vos clients ?

Un bon fleuriste se distingue aussi par sa compétence à pouvoir vous apporter toujours de nouveaux produits, afin que les fleurs achetées sortent de l’ordinaire.

Vous avez la possibilité de prouver cette différence par la prise en photo puis publication de vos dernières créations, comme le montre la copie d’écran ci-dessous :

- Exemple Paris Fleuri

Vous avez en permanence de nouveaux arrivages au sein de votre commerce ? Pourquoi ne pas en faire profiter votre communauté de fans ?

A l’instar de la publication ci-dessous réalisée par « Paris Fleuri », n’hésitez pas à faire part des derniers produits frais en stock dans votre établissement.

Cette démarche simple vous permettra de communiquer sur la fraîcheur de votre catalogue de produits et démontrera le dynamisme de votre commerce.

Vous êtes sollicité par de grands établissements pour mettre à jour leur parc floral ? Pourquoi ne pas faire part sur votre page Facebook, comme le fait « Paris Fleuri » lors de l’aménagement de la terrasse du restaurant de l’Opéra Garnier.

Au-delà d’animer vos espaces, cela montre que de grands clients vous font confiance et cela renforce d’autant plus votre crédibilité.

B) Partage de l’ambiance & décoration de votre établissement

Votre commerce ne se résume pas uniquement à de la vente de produits floraux. L’équipe derrière votre marque est aussi un élement différenciateur dans votre communication dans la mesure où un lien se tisse avec celui-ci, comme dans tout commerce de proximité.

- Exemple L’artisan Fleuriste

Le commerce « Artisan Fleuriste » a bien compris cela et propose régulièrement des photos de ses équipes en train de travailler à la réalisation des bouquets.

La joie de vivre et de travailler des salariés est bien évidemment un point important à mettre en avant, car la relation que l’on noue avec un commerce local peut-être beaucoup plus forte que celle créée dans un autre type de magasin.

Le lien construit ne se fait pas uniquement avec l’enseigne, mais aussi avec des personnes que l’on apprend à connaître au fur et à mesure de ses visites.

- Exemple Paris Fleuri

Dans le même esprit, « Paris Fleuri » n’hésite pas à publier des photos des évènements se déroulant en son sein, ayant pour objectif de transmettre un message bien particulier.

Sur la copie d’écran ci-dessous, il s’agit de mettre en avant la période « Fêtes des mères ».

C) Mettre l’accent sur l’évènementiel organisé

Si votre commerce organise régulièrement des évènements en son sein, la tenue d’une page Facebook propriétaire vous permettra d’en informer tous vos fans.

Cocktails, mariages, vernissages… Il y a toujours une bonne raison de mettre en avant l’utilisation de vos produits floraux lors de diverses occasions, afin de développer votre notoriété.

- Exemple L’artisan Fleuriste

Les produits floraux du commerce « Artisan Fleuriste » sont régulièrement présentés soit à des cocktails ou des mariages. De ce fait, l’enseigne n’hésite pas une minute à publier des albums photos sur Facebook, comme nous pouvons le voir ci-dessous :

- Exemple Agence de stylisme floral Vertumne

Dans le même esprit, l’agence Vertumne propose à ses fans de revenir sur les différents vernissages ayant lieu en son sein.

4) Gestion de la relation client

Les réseaux sociaux sont également des espaces fondamentaux de la gestion de la relation client. Lorsque vous n’êtes pas présents, les internautes n’ont pas la possibilité de pouvoir poser des questions concernant vos horaires, vos produits en stocks, etc…

Si vous disposez d’espaces tels qu’une page Facebook, les fans auront la possibilité de pouvoir prendre contact avec vous, et vous pourrez de cette manière, générer des ventes supplémentaires grâce à cela.

Les commerces de proximité disposent également d’un encart dédié sur les pages Facebook permettant aux internautes de pouvoir déposer des recommandations (avis) sur les prestations du commerce.

Si celles-ci sont bonnes, la réputation globale de votre commerce n’en sera que meilleure.

A) Dépôt d’avis des internautes sur Facebook

- Exemple Gil Boyard Fleuriste

Et c’est le cas pour le commerce « Gil Boyard Fleuriste », car nous voyons sur la copie d’écran ci-dessous que les commentaires clients sont très bons :

- Exemple Abacard Paris

Mêmes remarques pour ce deuxième fleuriste :

B) Avis de blogueurs

- Exemple Agence de stylisme floral Vertumne

Dans un autre cadre, certains internautes actifs sur le web peuvent disposer d’un blog. Ils pourront alors choisir de rédiger un article sur votre commerce et vos prestations, ce qui pourra développer votre notoriété en bien ou en mal, en fonction de la teneur en e-réputation du contenu.

Conclusion

Par l’écriture de cet article, j’ai souhaité retracer l’ensemble des opportunités permises aux fleuristes sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

De la génération de ventes supplémentaires à l’attraction de trafic en local en passant par le développement de la notoriété, les possibilités sont nombreuses pour vous permettre de développer votre chiffre d’affaires.

Saurez-vous en tirer partie ?

Clément Pellerin – Community Manager Freelance & Formateur réseaux sociaux