Les jardineries sur les réseaux sociaux

Recevez chaque lundi la newsletter

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Afin de comprendre les problématiques rencontrées par les entrepreneurs sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de consacrer une rubrique complète au décryptage de ces nouveaux outils par secteur d’activité.

Vous pouvez retrouver les 24 premiers épisodes de cette série ici :

Episode 1 : l’hôtellerie
Episode 2 : l’e-commerce
Episode 3 : les professions libérales
Episode 4 : les organisations non gouvernementales
Episode 5 : les agences immobilières
Episode 6 : les bars et restaurants
Episode 7 : les instituts de beautés et spas
Episode 8 : les parfumeries
Episode 9 : les fleuristes
Episode 10 : les coiffeurs
Episode 11 : les librairies indépendantes
Episode 12 : les opticiens
Episode 13 : les universités et écoles supérieures
Episode 14 : les agences de voyages
Episode 15 : les avocats
Episode 16 : les gestionnaires de patrimoine
Episode 17 : les éditeurs
Episode 18 : les sites e-commerce de vins & spiritueux
Episode 19 : les marques de cosmétiques
Episode 20 : les marques de prêt-à-porter
Episode 21 : les sociétés de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur)
Episode 22 : les pharmacies
Episode 23 : les experts-comptables
Episode 24 : les architectes

Cette fois-ci, je vais m’intéresser de plus près à la communication social-média des jardineries.

Problématiques du secteur

Peu de personnes sont nées avec la main verte mais de nombreuses voudraient quand même pouvoir profiter de leur jardin.

C’est dans ce contexte que les marques de jardineries doivent inscrire leur communication, dans la mesure où le champ d’information est tellement vaste que l’on attendra un réel conseil de leur part.

L’achat par Internet accentue cette nécessité dans la mesure où le consommateur peut se sentir perdu face aux nombreux produits pouvant répondre à ses besoins.

L’aide du Community Manager est donc cruciale pour rassurer/guider l’internaute, tout en communiquant sur les valeurs historiques de sa franchise et ne perdant pas de vue ses objectifs de vente.

 

1) Objectif : guider l’internaute dans son choix

De nombreux consommateurs aimeraient pouvoir entretenir leur jardin mais n’ont pas les connaissances suffisantes pour le faire.

Pour cela, ces personnes seront perpétuellement en recherche d’informations pouvant les guider dans le choix des produits cohérents en fonction de leurs envies ainsi que de leur degré d’expertise.

Certaines jardineries ont bien compris cela en proposant de nombreux conseils visant à rendre l’internaute plus compétent dans l’entretien et le développement de l’espace floral au sein de son jardin.

 

Les conseils experts écrits 

Des jardineries telles que Jardiland proposent sur leurs espaces sociaux des conseils écrits visant à expliquer comment atteindre un objectif particulier.

Ceux-ci se présentent sous la forme d’articles hébergés directement sur la page Facebook de la marque, comme nous pouvons le voir ci-dessous :

 

Conseil expert Jardiland 1

 

Le Community Manager constituera de cette manière une liste de notes Facebook que l’internaute pourra librement consulter afin d’obtenir des conseils portant sur d’autres produits/thématiques.

 

Conseil expert Jardiland 2

 

Il pourrait être également pertinent de stocker des conseils sur le blog de la marque afin de les référencer sur Google, et cela dans le but que des internautes en quête d’informations puissent y accéder.

Ce qui n’est pas le cas pour les articles postés sur une page Facebook.

 

Les conseils & tutoriels vidéos

Les jardineries ne se contenteront pas d’apporter du contenu écrit pour aider leurs internautes/fans.

Elles passeront également par l’utilisation de la vidéo afin de rendre concrets les conseils prodigués.

La franchise de magasins Truffaut dispose d’une chaîne Youtube sur laquelle elle expliquera quels sont :

– les outils pour planter des bulbes en pleine terre
– les outils pour tailler les arbres et arbustes
– les outils pour ramasser les feuilles mortes
– etc…

 

Truffaut Youtube 1

 

 

L’utilisation de playlists permettra de segmenter les différentes catégories de produits/services proposés par la marque, comme nous le voyons ci-dessous :

 

Truffaut Youtube

 

Certaines marques se serviront de Pinterest pour héberger leurs conseils vidéos à l’intérieur d’un board dédié, comme c’est le cas ci-dessous pour la chaîne de magasins Promesse de Fleurs :

 

Pinterest Promesses de fleur

 

L’accompagnement par le dialogue avec la communauté

Les conseils apportés à l’écrit ou par l’intermédiaire de la vidéo ne sont parfois pas suffisants pour les internautes.

L’intervention du Community Manager sera nécessaire afin de répondre précisément à l’interrogation d’une personne en particulier.

Dans l’exemple ci-dessous, il s’agira pour la marque Botanic d’aider une fan pour favoriser la croissance d’une plante vendue par le magasin :

 

Relation client Botanic

 

2) Objectif : se différencier par le storytelling

Au-delà d’apporter des conseils à leur communauté, les marques de jardineries doivent également faire la différence au niveau des valeurs que celles-ci souhaitent dégager dans l’esprit du consommateur.

Pour cela, elles useront de diverses méthodes visant à engager leurs fans/followers.

 

Le jeu-concours participatif

Truffaut a proposé à ses fans de participer à un jeu-concours Instagram afin de surfer sur la période de la fête des mères.

Le principe est simple : les internautes souhaitant remporter la récompense doivent poster un selfie maman/enfant ayant le hashtag #SelfieTruffaut sur l’application mobile.

 

Jeu-concours Instagram Truffaut

 

Au-delà de montrer son intérêt pour la période, la marque tente de créer de la viralité tout en cherchant à se constituer un capital sympathie auprès des internautes/mobinautes.

 

photo

 

Les relations blogueurs

Certaines marques ne veulent plus seulement être considérées comme de simples commerces où l’on va y acheter des services/produits, mais comme de réelles institutions avec lesquelles nous pouvons échanger/collaborer voire s’épanouir.

Dans l’exemple ci-dessous, Truffaut revient sur une soirée organisée à l’attention de blogueurs pendant laquelle divers ateliers furent organisés :

– réalisation d’un canotier fleuri
– customisation d’un nichoir
– réalisation de bracelets
– décoration de petits pots de fleurs
– etc…

 

Relations blogueurs Truffaut

 

Dans un autre cadre, Botanic intègre les blogueurs à sa communication social-média en leur donnant la possibilité de s’exprimer sur les produits/services vendus en magasin.

 

Botanic 2

 

L’usage de ce type de communication vise à faire passer un message clair : il existe une vie de la marque en dehors de ses magasins, ce qui lui permet de défendre certains idéaux tout en impliquant les personnes disposant de supports de communication pour le faire savoir (blogueurs).

 

Le développement de la Marque Employeur

Dans l’optique d’améliorer l’image dont nous nous faisons de l’ambiance de travail des collaborateurs au sein d’une entreprise, certaines marques réfléchiront à la mise en place d’une communication « Marque Employeur ».

Truffaut dispose d’une playlist réservée à des interviews des différents métiers présents au sein de ses magasins, et cela afin de rassurer et d’expliciter les missions de ces derniers.

Nous retrouverons alors des informations sur les métiers de :

– chef de rayon loisirs
– chef de rayon animalerie
– hôtesse d’accueil
– hôtesse de caisse
– fleuriste
– etc…

 

Youtube Truffaut RH

 

3) Objectif : générer du trafic pour vendre

Pour les jardineries disposant d’une plateforme e-commerce, il est tout naturel pour celles-ci d’utiliser leurs espaces sociaux pour y communiquer des offres exclusives/promotionnelles à destination de leur communauté.

 

Exemple Truffaut

Dans ce premier exemple, la marque communique sur une offre valable une seule journée afin d’inciter l’internaute/consommateur à passer à l’action rapidement.

 

Promo Truffaut

 

Exemple Jardiland

Afin de promouvoir des offres spéciales accessibles uniquement pendant une durée limitée, la marque propose une création visuelle où l’avantage client (30% de réduction) est clairement mis en avant.

 

Promo Jardiland

 

Conclusion

Les jardineries ont bien compris les mécanismes de viralité des réseaux sociaux en mêlant trois types de contenus attendus par les internautes : les conseils, le storytelling divertissant et les offres promotionnelles.

Cette démarche engagée doit donc être poursuivie afin de montrer à l’utilisateur à quel point il est pris en compte par la marque, tout en préservant ses valeurs dans une optique de communication sur le long termes.

 

Clément Pellerin – Formateur et consultant social-média – Formation réseaux sociaux

Recevez chaque lundi la newsletter

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 
Written by Clément Pellerin