Ces marques qui créent la différence par l’usage de la vidéo dans leur stratégie social-média

Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager

 

 

A l’heure où les marques ont compris l’importance du contenu pour animer leur communauté, il leur est d’autant plus difficile de se faire entendre dans un monde social-média toujours plus bruyant.

Le contenu écrit et imagé devient maîtrisé par la majeure partie des moyennes et grandes entreprises, ce qui est intéressant mais pas encore suffisant car l’internaute doit être impliqué pour que l’expérience créée par la marque soit efficace.

Tout au long de cet article, je tenterai de retracer les différents usages de la vidéo faits par les marques, et donc comment selon votre problématique business, vous pourriez également rechercher à améliorer les performances de votre stratégie social-média.

 

1) Elles apportent de la valeur utile

Depuis plusieurs années, les marques ont bien compris l’importance d’apporter des conseils écrits visant à améliorer le quotidien des internautes membres de leur communauté.

Cependant, plus le temps passe, plus le consommateur exige que son temps de décision diminue par une compréhension plus rapide et plus facile des éléments pouvant l’aider dans ses choix de produits/services ou d’entreprise si celui-ci recherche un emploi.

La vidéo aura alors l’avantage d’être beaucoup plus reposante pour l’internaute car l’information vient à lui sans qu’il n’ait besoin de réellement se concentrer.

Certaines sociétés ont alors compris comment tirer parti de la vidéo afin d’instruire leurs consommateurs et de démontrer leur expertise dans une quête de crédibilité.

 

Rendre autonome le consommateur par les tutoriels

Lorsque l’on passe un peu de temps sur Youtube, il est très intéressant de remarquer que les tutoriels & conseils produits par les internautes/entreprises sont extrêmement nombreux.

 

Tutoriels Youtube

 

La raison de ce succès est très simple : les internautes sont constamment en train de rechercher de l’information visant à les aider au quotidien, et cela marche dans de nombreux domaines personnels mais aussi professionnels.

De la coiffure à l’habillement en passant par la cuisine, certaines vidéos tutorielles seront vues jusqu’à plus d’un million de fois :

 

Enjoy Phoenix Million de vues

 

Alors, comment les marques peuvent-elles reprendre le concept des tutoriels pour aider leurs consommateurs ?

 

Exemple : Leroy Merlin

La chaîne de magasins de bricolage propose sur sa chaîne Youtube de nombreux tutoriels visant à guider l’internaute dans les domaines suivants :

– la peinture
– l’entretien du jardin
– l’outillage
– la sécurité
– etc…

 

Leroy Merlin 2

 

Chaque vidéo est ensuite structurée de la manière suivante :

– présentation du niveau de difficulté du tutoriel (de 1 à 3 marteaux)
– récapitulatif du matériel nécessaire
– récapitulatif des outils nécessaires
– pré-requis (exemple : couper le courant)
– déroulement du tutoriel vidéo

 

Leroy Merlin 1

 

Exemple : Yves Rocher

Dans le même esprit, la marque de cosmétiques vise par l’intermédiaire de sa chaîne Youtube à donner de nombreux conseils de maquillage à destination des membres de sa communauté.

Voici un exemple de playlist créée par la marque :

 

Yves Rocher 1

 

Chaque vidéo comprendra :

– un sommaire
– la présentation des produits conseillés
– le bon geste
– un conseil blogueur

 

Yves Rocher 2

 

Guider l’internaute avant qu’il passe à l’acte d’achat

Dans ce cas, l’objectif est plus d’informer le consommateur sur les différences entre de multiples produits/services existants afin de le guider et de lui permettre d’effectuer le meilleur choix possible en fonction de sa problématique initiale.

Certaines marques ont bien pris conscience de l’existence de ce besoin d’information et se porteront en tant que conseil client par la création de contenus vidéos.

 

Exemple : Wine Library TV

Cette boutique de vins à la fois brick & mortar et on-line a proposé pendant plusieurs années une web-série visant à donner de nombreux conseils dans le choix, la dégustation et l’association des vins avec la nourriture.

Démarrée en 2006, celle-ci a permis à son principal auteur/animateur Gary Vaynerchuk de développer et d’asseoir sa réputation d’expert dans le domaine du vin, et d’humaniser dans le même temps son commerce nommé Wine Library.

 

Wine Library TV 2

Wine Library TV

 

Composée de plus de 1000 épisodes, la web-série a complètement cassé les codes de la communication sur le vin, dans la mesure où l’auteur ne se gênait pas de déconseiller un produit que lui-même proposait au sein de ses rayons.

C’est cette franchise que les internautes attendent et qui lui a permis d’être reconnu dans ce milieu, tout en ayant la casquette de business-man.

 

Exemple : Sierra Trading Post

Dans ce cas, le site e-commerce s’associe avec un regroupement de passionnés de la randonnée nommé Intense Angler afin que ceux-ci apportent des conseils dans le bon choix des produits de ce domaine.

Par exemple, dans la vidéo ci-dessous, il sera question de comprendre comment bien choisir ses chaussures de randonnée :

 

Sierra Trading Post

 

Conseiller pour démontrer l’expertise de la société

Afin de démontrer le niveau de connaissance/compétence d’une marque dans un secteur d’activité donné, certaines iront jusqu’à produire du contenu vidéo pour accompagner l’internaute dans une meilleure compréhension des problématiques que celui-ci rencontre.

Les entreprises rechercheront à inspirer confiance par l’affirmation de la maîtrise du domaine dans lequel elles proposent leurs services/produits.

 

Exemple : Sage France

L’éditeur de logiciels de gestion propose par l’intermédiaire de sa chaîne Youtube de nombreuses vidéos visant à expliciter des problématiques que peuvent rencontrer des patrons de petites et moyennes entreprises.

L’objectif n’est pas seulement d’expliquer comment bien choisir la solution qui nous convient, mais de comprendre à quoi cela sert et pourquoi cela peut être indispensable pour certains entrepreneurs.

 

Sage France 1

Sage France 2

 

Exemple : Iams

La marque de nourriture pour chats & chiens se sert de sa chaîne Youtube afin d’atteindre deux objectifs marketing distincts mais complémentaires :

– donner des conseils pour démontrer son niveau d’implication/expertise sur le sujet des animaux domestiques
– fidéliser sa clientèle par l’apport régulier d’informations visant au bon développement de la santé des chats/chiens des consommateurs

Pour cela, des professionnels du secteur seront mis en avant afin de valoriser la marque :

 

Iams 1

Iams 2

 

2) Elles divertissent

Ce n’est un secret pour personne : les internautes recherchent également à se divertir lors de leur navigation en ligne.

Le phénomène illustrant ce besoin de s’amuser par la consommation de vidéo en ligne est le succès des Youtubeurs tels que Norman, Cyprien ou Studio Bagel.

Depuis la création de sa chaîne en 2011, Norman Thavaud comptabilise près de 500 millions de vues.

 

Norman fait des vidéos

 

Alors, comment les marques peuvent-elles développer leur notoriété par la publication de vidéos visant à divertir ?

 

Exemple : Oasis

Très active sur des réseaux tels que Facebook ou Twitter, la marque sera également productrice de contenus vidéos visant à créer de la notoriété par l’usage de ses mascottes fruitées dans un cadre humoristique.

Nommée « L’effet papayon », la web-série rebondit sur des faits d’actualités pour maximiser l’attachement et l’engagement des internautes.

 

Oasis Effet Papayon

 

Exemple : Legrand

Dans ce cas, la marque d’installations électriques propose une web-série composée de 3 épisodes avec l’intervention de l’humoriste Chris Esquerre.

Nommée « Le Grand Changement », celle-ci vise sur le ton de l’humour à donner des conseils d’aménagement de la maison.

 

Legrand 1

 

Exemple : Internet Explorer

En 2011, Microsoft a lancé une web-série ayant pour objectif de faire la promotion de son navigateur Internet Explorer avec Omar Sy et Fred Testot.

L’objectif ici était de produire un contenu humoristique sur le web afin de valoriser le navigateur cher à la société d’édition de logiciels de bureautique.

 

Le JT du web

 

Dans un autre style, la fermeture du service MSN Messenger a également fait l’objet d’une vidéo plutôt décalée que je vous invite à retrouver ci-dessous :

 

MSN Messenger

 

Exemple : Blendtec

Cette marque a eu une idée géniale : démontrer la puissance de ses mixeurs en réduisant en poussière des objets de tous les jours tels que des téléphones, livres, etc…

La chaîne comptabilise désormais plus de 700 000 abonnés pour près de 250 millions de vues.

 

Blendtec

 

3) Elles prolongent leurs actions de storytelling

Pour certaines marques, la vidéo permettra de continuer la communication social-média engagée afin de faire partager de manière plus importante les valeurs et l’histoire de la marque.

Au-delà de contenus écrits ou photos pouvant apparaître comme limités dans un objectif de partage d’émotions, la vidéo permettra aux sociétés de renforcer la puissance du message marketing.

 

Promotion des causes défendues

Exemple : Always

La marque est connue pour défendre la cause féminine et le fait régulièrement savoir par la publication de vidéos « coup de poing » comme celle publiée il y a quelques jours sur sa chaîne Youtube : Always #LikeAGirl

Dans cette vidéo, Always dénonce les stéréotypes de l’utilisation de l’expression de faire « comme une fille ».

 

Dove - Always

 

Exemple : Nike

A l’occasion de la Coupe du Monde de Football, la marque de vêtements sportifs signe une campagne nommée « Risk Everything » destinée à promouvoir le dépassement de soi-même.

Une jolie campagne à voir absolument.

 

Nike Football - Risk Everything

 

Promotion des produits/services

Dans ce cas, la marque cherche « simplement » à mettre en valeur son catalogue par la publication de contenus vidéos, et cela lors de mises en scènes à chaque fois différentes.

 

Exemple : Porsche

La marque allemande se sert de sa chaîne Youtube afin de promouvoir ses derniers bolides, et cela sous la forme de mini-films ou de reportages.

 

Porsche

 

Exemple : Burberry

Sur Instagram, la marque de vêtements de luxe proposera entre autres des mini-films visant à couvrir des évènements où celle-ci est présente.

 

Burberry 1

 

Burberry 2

 

Valorisation de la Marque Employeur

Dans une démarche de valorisation de leur « Marque Employeur », certaines sociétés auront recours à la vidéo afin de rendre plus concrets les messages que celles-ci ont à faire passer.

 

Exemple : KPMG Recrute

Le cabinet d’audit & de conseil recherchera à communiquer sur plusieurs éléments attendus par les jeunes/futurs diplômés d’écoles à savoir :

– le mode de travail et les possibilités d’évolution au sein de l’entreprise

 

KPMG Recrute 1

 

– les bonnes méthodes pour postuler

 

KPMG Recrute 2

 

Exemple : Armée de Terre

Dans le même esprit de valorisation des métiers et de l’ambiance au sein de l’institution, l’armée de terre propose des espaces sociaux dédiés au recrutement où de nombreuses vidéos explicatives sont publiées.

Celles-ci informeront sur :

– les différentes missions des militaires (avec des phases d’immersion comme sur la copie d’écran ci-dessous)

 

Armée de Terre 1

 

– l’esprit d’équipe et l’importance du collectif

 

Armée de Terre 2

 

4) Elles comprennent le rôle des influenceurs

Les marques ne profiteront pas uniquement des bénéfices de l’usage de la vidéo en les produisant, mais également en les sponsorisant.

Il s’agira pour celles-ci de savoir détecter les blogueurs/youtubeurs/viners influents et de savoir communiquer à travers leurs lignes éditoriales.

 

Exemple : Jérôme Jarre pour Trident

Dans ce cas, la marque de chewing-gum sponsorise le viner influent par la création d’un contenu humoristique, et cela afin de toucher les millions d’abonnés de son compte.

La démarche semble pertinente pour une audience « grand public » et plutôt jeune.

 

Jérôme Jarre

 

Exemple : EnjoyPhoenix

Certains blogueurs ou blogueuses arrivent à se démarquer des autres en termes d’audience et de crédibilité vis-à-vis des marques.

C’est le cas de Marie Lopez alias EnjoyPhoenix qui, par l’apport de conseils sur sa chaîne Youtube, est régulièrement sollicitée pour des vidéos sponsorisées.

Afin d’en savoir plus à ce sujet, je vous invite à consulter l’émission D8 où l’influenceuse parle de son activité.

 

EnjoyPhoenix

 

Exemple : Studio Bagel pour Ubisoft

Le célèbre collectif de Youtubers propose sur sa chaîne une mini web-série nommée « Le Bagel à Los Angeles » pendant laquelle la promotion de certains jeux-vidéos de l’éditeur Ubisoft est effectuée.

 

Studio Bagel 2

Studio Bagel

 

Clément Pellerin – Formateur et consultant social-média – Formation réseaux sociaux

Formation Community Manager : 2 jours et 3 participants maximum

Je veux en savoir plus


L'accélérateur social-média : une formation individuelle d'une journée

Je veux en savoir plus